Acupuncture  >Bienfaits >Psychologie Yang Shen >Yang Shen et méditation >Yang Shen et acupuncture


La psychologie chinoise Yang Shen et points d'acupuncture
Extrait de la conférence donnée à Paris, mai 2007, par Nicole Tremblay, Ph.D., Acu.

Avec l'aide de la médecine traditionnelle chinoise et particulièrement de la stimulation des points d'acupuncture, j'ai pu constater comme certains autres praticiens tels Hammer et Smith (Hammer, L. 1990, p.18, Smith M. 1997) et comme des collègues acupuncteurs, que les traitements d'acupuncture dégagent les tensions musculaires, les stress et, par le fait même, la rigidité physique, émotionnelle et mentale ce qui facilite, engendre et accélère l'émergence de la conscience. Ces prises de conscience entraînent des modifications de comportements indésirables, supportent physiquement et émotionnellement les patients et les aident à poursuivre leur thérapie avec une conscience élargie, nécessaire pour évacuer ou transformer les émotions et les pensées négatives en positif et changer d’attitude.

La stimulation des points d’acupuncture facilite la relaxation musculaire et nerveuse, donc libère rapidement les muscles, les tendons, les nerfs et les organes-entrailles, les vaisseaux sanguins et, par le fait même, les émotions, les pensées, les mémoires, les images douloureuses et les rêves enfouis dans le corps, lieu de l'inconscient. Dr. Nicole Tremblay a souvent constaté qu'avec la stimulation des points d’acupuncture, les changements sont rapides et les « patterns » de comportements sont modifiés facilement et de façon durable et souvent sans autre intervention. Dans les dépressions, piquer ou stimuler les points de la dépression adéquats entraîne une diminution des symptômes. Les recherches démontrent que les traitements de la dépression par acupuncture obtiennent 45% de succès comme avec la psychothérapie et la médication, mais en moins de temps et avec moins de souffrance, et avec un taux de récidive équivalent, soit de 25%. De plus l’acupuncture permets le traitement des symptômes personnels. (Pin Down Depression, Psychology Today, sept/oct 1999, p. 28)

La médecine traditionnelle chinoise a reconnu depuis longtemps que le somatique et le psychique sont indissociables et retentissent l'un sur l'autre en permanence par l'énergie. Donc en rétablissant l'équilibre de l'énergie, les symptômes physiques et psychiques s’atténuent et disparaissent. En augmentant la force énergétique en augmentant la pression interne du Chi (Qi) toutes les dimensions de l’être sont liées.

Souvent, les clients qui viennent consulter pour des douleurs, des problèmes physiques s'ouvrent à leurs sensations et pensées profondes encore imprimées ou inconnues sans plus, dans un « insight », une catharsis. Une patiente m’a dit : « Après le TMT, j'ai eu un flash, j'ai revécu une émotion-sensation enfouie et pénible : J'ai senti le froid et la solitude de l'enfant qui gèle dans son lit, car ma mère alcoolique n'était pas en état de répondre ». Grâce à l'introduction des aiguilles qui induit la détente, la personne devient plus consciente des stress et des tensions qu'elle a dans son corps, comment elle les a créées ou accentuées avec ses pensées et ses actions, des résistances à se sentir bien et comment elle se met dans un état de malaise. La personne peut alors y remédier. La vie revient dans tout le corps, donc la personne devient plus sensible à la nourriture, aux sons, à l'air, à l'ambiance émotionnelle ; cela la rend apte à mieux s'occuper d'elle-même et à se guérir, et à utiliser ses ressources intérieures et les moyens mis à sa disposition.

Les patients rapportent rapidement un sentiment de vitalité, d'équilibre, d'énergie pour faire face aux difficultés de la vie. L'acupuncture a aussi des effets rapides chez ceux qui fonctionnent par les mécanismes de déni, qui sont moins conscients ou qui s’expriment par des manifestations émotives aiguës : panique, drogue, alcool. La personnalité « toxique » devient plus « nutritive » et accepte plus facilement l'aide thérapeutique et s'implique plus rapidement dans un suivi. La racine de vie est alors activée, ce qui permet de mettre en branle la quintessence (l’essence des cinq organes), la vitalité profonde du Jing ; les émotions se transforment, la respiration devient plus profonde, la nourriture s’assimile mieux et donnent plus de Qi ou d’énergie ; le cœur-mental devient plus conscient et équilibré et le Shen ou l’aspect spirituel se manifeste dans une vision plus claire.

Nous pouvons aussi constater l'importance d'associer les points d'acupuncture à diverses thérapies, particulièrement dans les cas de dépendance aux drogues. Les points des oreilles accomplissent simultanément un travail de fond et réactivent les fonctions vitales du système nerveux sympathique, du mental, du foie, des poumons et des reins. Ces cinq points des oreilles ont été utilisés avec succès dans un programme de désintoxication à New York. Même si seulement ces cinq points ont été piqués chaque jour durant une demi-heure, sans aucune autre intervention, les résultats ont été très positifs : les personnes ont commencé à demander de l’aide, à avoir de l’appétit, à recommencer à s’alimenter, à vouloir rencontrer quelqu’un pour recevoir de l’aide.  Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter le livre de Ellinor R. Mitchell (Mitchell E. R. 1995). (Tremblay, N., 2004, p. 212).

Extrait du texte de la conférence, Paris, mai 2007, p. 4 à 7

Nicole Tremblay, Ph.D., Acu. copyright 17-01-08

LIVRE : Nicole Tremblay, Le Tao de l’énergie, corps, mental, esprit, publié chez Québecor en 2004. Pour vous inscrire téléphoner à Québec au 1-418-688-1711. > Cliquez ici

 

 


 

   Modifiée le 24/09/2009

 Design lechinois.com